Earthbound — In Dialogue with Nature
Artists

James Bridle

Solar Panel 001 (Anthocyrtium hispidum), Solar Panel 002 (Caclo-cyma petalospyris), Solar Panel 003 (Heliodiscus umbonatus), 2022

Récemment, la question de savoir comment améliorer l'efficacité des panneaux solaires en limitant la réflexion de la lumière a donné lieu au développement de solutions créatives, dont, par exemple, des méthodes de gravure à la surface des panneaux. James Bridle a produit une série de cinq panneaux solaires comportant des gravures représentant cinq différentes espèces de radiolaires, des organismes marins unicellulaires dont le squelette de silice présente une structure caractérisée par des protubérances symétriquement ordonnées. Des cinq panneaux, trois sont présentés dans l’exposition. Ce faisant, Bridle associe les recherches récentes sur l'énergie durable à des formes inspirées du monde non-humain pour sensibiliser à la nécessité de trouver des solutions collectives et régénératives aux problèmes écologiques urgents.

James Bridle (GB) est un écrivain, rédacteur, artiste et technologue. Ses textes sur la littérature, la culture et les réseaux ont été publiés dans des magazines et des journaux tels que Wired, The Atlantic, The New Statesman, The Guardian et le Financial Times. Il est l’auteur de New Dark Age (2018) et de Ways of Being (2022). Bridle vit et travaille en Grèce.